Rocket League : un esprit d’équipe au cœur du match

par | Juin 18, 2020 | PEGI 3 | 0 commentaires

INTRODUCTION

Rocket League est un jeu de sport/arcade développé par Psyonix, sorti en juillet 2015.

C’est un mélange de jeu de football et de voiture. Il fait suite au jeu Supersonic Acrobatic Rocket-Powered Battle-Cars abrégé SARPBC (c’est un peu long on vous l’accorde) sorti en 2008 sur Playstation 3. Contrairement à son grand frère, Rocket League a connu un succès mondial avec aujourd’hui plus de 60 millions de joueurs actifs sur Playstation 4, Xbox One, Nintendo Switch, Windows et même Linux pour les irréductibles gaulois !

Contexte

Rocket League n’a pas de contexte, en tout cas pas d’histoire tout comme d’autres jeux de sport. Vous trouverez en tout 10 modes de jeux, les plus classiques étant le mode duel en 1 VS 1, double en 2 VS 2 et standard en 3 VS 3. Je vous laisse regarder l’article de Wikipédia qui décrit très bien tous les modes de jeux disponibles : https://fr.wikipedia.org/wiki/Rocket_League#Modes_de_jeu. Certains modes sont jouables en compétition pour faire parti d’un classement. Les matchs durent 5 minutes, et je vous assure que c’est suffisant vu la dynamique et la rapidité du jeu.

Dans Rocket League vous trouverez aussi du contenu additionnel pour personnaliser votre voiture, des effets lorsque vous marquez et d’autres cosmétique.

Le plus important dans Rocket League, ce qui va vous permettre de gagner en niveau, c’est de savoir gérer les mécaniques du jeu qui sont très complexes à prendre en main pour certaines d’entre elles.

Vous pourrez faire toute sorte de Flip, en avant, en arrière, sur le côté et d’autres figures. Mais la compétence la plus difficile à maîtriser, selon moi, c’est ce qu’on appelle les aériennes. Dans Rocket League, vous avez un boost (de la nitro) que vous devez recharger grâce à des points sur le terrain. Si vous en avez assez, sachant qu’il est essentiel de savoir gérer sa jauge de boost pour ne pas être à sec, vous pourrez faire des frappes aériennes à l’aide de la nitro. La voiture en l’air est dur à contrôler et il vous faudra plusieurs dizaines d’heures avant de maîtriser les aériennes parfaitement.

Compétences

Esprit d’équipe

Comme tout sport, bien que celui là soit fictif (ah non des petits malins ont déjà créé un match de football avec des voitures : https://www.youtube.com/watch?v=hXNy3xrTcUQ), vous devrez faire preuve d’un esprit d’équipe exemplaire, si vous ne jouez pas en 1 VS 1 évidemment.

Cela passe tout d’abord par la communication. Je vous conseille donc de jouer en chat vocal avec votre allié. Grâce aux différentes informations partagées, comme “je vais au centre”, “laisse moi prendre le relai”, “je vais défendre”, la victoire n’en sera que plus simple. 

Ensuite, vous devrez aussi faire preuve de calme et de sérénité. Loin de moi l’idée de vous faire jouer dans un spa, il vous faudra faire preuve d’humilité lorsque vous loupez vos tirs, les arrêts, et ne pas s’acharner sur vos alliés. En acceptant vos erreurs, il vous sera d’autant plus facile d’accepter celle de vos alliés et de tout faire pour arracher la victoire à vos opposants.

Leadership/Self-leadership

Le (self)leadership est une compétence essentielle dans tout sport. La prise de décision dont vous devrez faire preuve sera nécessaire pour contrer et duper vos adversaires. Par exemple, en sortant de votre zone de défense pour aller au centre et marquer un but. L’hésitation sera un de vos plus grands ennemis car chaque centième de seconde compte dans Rocket League. 

Si vous remarquez que la partie est quasiment gagné avec un score serré, et que vos adversaires sont bon en attaque, il vous faudra décider soit de défendre en équipe ou bien d’attaquer plus agressivement. 

Réconforter vos alliés qui viennent de louper un arrêt ou un tir, montrer le positif et avoir la capacité de redonner confiance à vos joueurs sont également des preuves de leadership.

Motivation

Pour finir, parlons de la motivation. Si vous avez déjà réussi à en redonner à vos alliés suite à une erreur, bravo !

Rocket League vous donnera de l’adrénaline à plusieurs moments. Tout comme dans le football, le fait d’avoir un temps faible pour marquer le but qui mènera au match nul fera que vous vous concentrerez fortement sur cette tâche, ce qui vous mènera à utiliser encore plus votre esprit d’équipe et leadership.

Si vous décidez de jouer en mode compétition, vous aurez alors un classement dans lequel vous pouvez évoluer pour atteindre toujours un niveau plus haut. 

Enfin, pour atteindre vos objectifs vous devrez vous munir de patience. Personnellement, il m’est arrivé de jouer plus de 4 heures sans que ma position dans le classement ne change. Le jour d’après, ma motivation avait pris le dessus ce qui m’a permis de réussir avec mon coéquipier à monter plus facilement dans le classement.

Conclusion

Pourquoi ce jeu m’a plu ?

Rocket League est un excellent jeu d’équipe. Pas besoin d’être fan de football ou de courses de voiture, même si je suis fan des deux, car le concept du jeu est tellement décalé que ces deux sports n’y ont pas une place principale dans le gameplay (voir définition dans Le lexique de Jeux Fais Quoi).

Ce que j’ai aussi sur Rocket League, c’est qu’en une heure vous pouvez faire plus de 5 parties (le temps de match est de 5 minutes). Une heure pour faire tomber un stress avant un rendez-vous, une heure de fun en équipe !

Pourquoi je conseille le jeu ?

Sans me répéter encore une fois, si vous cherchez un jeu à jouer avec un ou deux amis, dans lequel vous voulez évoluer rapidement tout en vous amusant, Rocket League est fait pour vous. Je vous conseille de tester le jeu chez quelqu’un qui le possède, ou bien en achetant le jeu sur Steam (PC) vous aurez une certaine période de test pour voir si le jeu vous plaît (2 heures sur 14 jours maximum).

En plus, ce jeu tourné autour de l’équipe (mince, me serais-je répété ?) vous permettra de faire ressortir votre leadership/self-leadership et vous donner de la motivation et de l’adrénaline pour reposer votre cerveau après une grosse journée de boulot.

Le PEGI

Petit point sur le PEGI et le contenu du jeu

PEGI 3

Bon, je pense que vous vous en doutiez, le jeu est classé PEGI 3 tout comme la majorité des jeux de sport. Cependant, et j’insiste sur ce point, Rocket League est un jeu de Sport/Arcade, qui est très rapide et comme les jeux de course il faut faire des pauses régulièrement. Je conseille le jeu uniquement à partir de l’âge de 6-7 ans en faisant attention au point cité précédemment et en limitant le temps de jeu.

Commentaires

0 commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.